Mails : Moyen de communication entre l’enseignant et les parents ?

 

J’ai décidé de discuter avec vous des moyens de communication qui existent entre l’enseignant et les parents. Pourquoi ce sujet, peut on se demander. Je l’ai choisi à la suite d’une situation qu’on m’a rapportée lors de mon stage en école élémentaire…

L’institutrice qui m’accueille dans sa classe propose depuis cinq ans aux parents de communiquer avec eux par mail. Ce système ne remplace pas complètement le classique cahier de correspondance puisqu’il est toujours utilisé pour les messages s’adressant à toute la classe et par les parents qui ne souhaitent ou ne peuvent pas communiquer par mail. Les mails sont donc utilisés par l’enseignante pour informer les parents d’un sujet concernant uniquement leur enfant. Les parents, quant à eux ont la possibilité d’envoyer un message électronique à l’enseignant de leur enfant, s’ils en ont besoin. Précisons que l’école dans laquelle j’effectue mon stage comprend treize enseignants et qu’il est prévu que seul l’un d’entre eux soit présent à la porte d’entrée par jour. Il est donc très difficile pour les enseignants de croiser les parents pendant les temps d’accueil. La discussion face à face est donc assez rare. C’est dans ce cadre que l’utilisation de mails comme moyen de communication est intéressant.

Voyons maintenant les avantages et les inconvénients que peuvent apporter ce mode de communication relativement récent entre l’enseignant et la famille.

La communication par mail est apporte un avantage pratique. Notons que l’utilisation de mails rend la communication plus rapide qu’un message écrit dans un cahier, à condition que les deux parties relèvent régulièrement leurs courriers électroniques car l’envoi du message est instantané. De plus, la communication est plus directe et l’enfant n’a pas à jouer le rôle d’intermédiaire.

Mais cela peut aussi poser quelques problèmes comme dans les cas suivants qui m’ont été relatés. Certains parents qui ne comprennent pas les consignes des devoirs ont recours à la facilité et préfère interroger l’enseignante plutôt que leur enfant. Si cette situation se répète trop souvent, il est possible que l’enfant ne se sente plus responsable et n’accorde plus d’importance à son cahier de devoir ou à l’explication des consignes en classe. On m’a aussi rapporté que plusieurs parents se permettent de mettre en doute l’utilité d’une leçon et accusent l’enseignante de gâcher les week-ends de l’enfant avec des devoirs inutiles via des courriels. Ces parents se permettraient-ils d’écrire un message aussi « violent »sur le cahier de correspondance de leur enfant ?

Pour moi, le problème majeur qu’apporte l’utilisation des mails est de savoir où poser des limites. Il est nécessaire que l’enseignant pose dès le début un cadre d’utilisation des mails. Il faut que les deux parties soient d’accord sur la quantité de mails qu’il est acceptable d’envoyer. Il est aussi important que chacun s’engage à envoyer des mails pertinents.  De plus l’enseignant qui propose cette solution doit s’engager à répondre aux mails qu’il reçoit dans des délais assez brefs. Il prévoit donc d’être disponible pour les parents, même sur son temps privé. Je pense donc qu’il y a quelques contraintes imposées par l’utilisation des mails comme outil de communication entre l’enseignant et les parents. Les contraintes sont-elles plus importantes que les avantages apportés ?

A vous de vous exprimer sur le sujet !

Voyez-vous d’autres avantages ou inconvénients à la communication via internet ou via un cahier ? En temps qu’enseignant comment choisiriez-vous de communiquer avec la famille ? Pouvez-vous proposer un autre moyen de communication ?

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    une-annee-en-bcd (mercredi, 10 février 2010 19:21)

    Bonjour,
    je trouve ton sujet d'article très intérressant.
    Je pense que l'utilisation des mails avec les parents est une méthode pratique et utile mais qu'elle ne doit pas remplacer le cahier de correspondance. La méthode utilisée dans ton école me semble donc bonne.
    Cependant, cette pratique doit être étudiée selon l'école car pour les classes sociales qui ont très peu de moyens, il n'est pas évident qu'ils aient tous un ordinateur à la maison. Dans ce cas là, même pour les correspondances personnelles, le cahier de texte reste la meilleure solution.

  • #2

    Kysučan (mercredi, 04 juillet 2012 13:49)

    good post